Handi-Innovation : Les Mines de Douai présentent le bracelet vibrant d’alerte pour les personnes sourdes

« Les alarmes incendie, aussi bruyantes soient-elles, n’iront jamais jusqu’aux oreilles d’une personne sourde ». L’Institut de Réhabilitation de la Parole et de l’Audition (IRPA) de Ronchin, située dans la région Nord-Pas-de-Calais était confrontée à un problème grave d’insécurité de ses occupants.
Dans le cadre de leur projet ouvert de 1ère année, deux groupes d’élèves des Mines de Douai ont proposé à l’IRPA de travailler sur ce problème d’insécurité de ses occupants. Les étudiants ont proposé la réalisation d’un objet capable d’assurer la sécurité des résidants, tout en conservant le système d’alarme incendie existant. Ils ont travaillé sur l’étude, puis la conception d’un bracelet vibrant, capable de s’activer en même temps qu’une alerte incendie.

Pour mettre en place cet objet, le projet a été réalisé en partenariat avec l’ISEN (Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique) de Lille. L’ISEN s’est penchée sur la partie électronique et Mines Douai s’est chargée de la gestion et de la coordination des différentes étapes de la fabrication du bracelet vibrant, actuellement opérationnel.

Le système de détection des sons du bracelet est déjà modulable, et grâce à une modification de la fréquence, il peut s’adapter aux autres sonorités existantes. Les élèves ont d’ailleurs obtenu un contrat avec l’entreprise AUDIO 2000 à Douai qui pourrait mettre ce bracelet sur le marché d’ici peu.

Découvrez les Mines de Douai :

www.mines-douai.fr

Les commentaires sont désactivés.

Partenaires

Un événement organisé par

Avec la participation de